CHAMPIONNAT LIGUE COURSE DE LOHEAC


Samedi 19 Avril 2014

2014 cro 01

 

06h30

Départ pour la troisième journée de ligue, c’est un circuit que je connais bien pour avoir déjà obtenu toutes les marches du podium mais aussi tous les soucis de casse très importants tels que châssis, biellette, colonne de direction et j’en passe. En bref c’est soit un podium soit un calvaire.

 

08h35

Le temps est relativement clair mais il fait froid, je m’installe au mieux mais assez loin de l’entrée de la piste, bon d’accord je n’ai pas eu trop le choix, les autres concurrents se sont installés au plus près dès la veille.

 

08h50

Premier roulage, je reprends tout de suite mes marques, mais ça glisse beaucoup, c’est un peu la caractéristique de cette piste, pas beaucoup de grip et revêtement très abrasif, autant dire qu’il faut avoir de bons pneus, mais on parlera de stratégie de course un peu plus tard.

 

09h50

J’ai modifié ma transmission et c’est déjà mieux, reste encore un peu de glisse arrière, j’ai encore de quoi travaillé dans ce sens. 

10h50 2014 cro 02

Ça commence à devenir pas mal, bon, 2 pilotes (ceux en tête du championnat) se détachent des chronos, pas moins de 7 dixièmes nous séparent d’eux, il y a encore du travail à faire.

11h50

Dernier run avant la pause déjeuné, le soleil est très présent et la piste commence à se modifier, malheureusement un accident spectaculaire survint alors que nous devons entrer sur la piste, un concurrent a violemment percuté la rangée de pneus qui sert de protection, le choc est tel, que le pilote est éjecté du kart et sa tête heurte durement le bitume de la piste, il manquait de peu au concurrent suivant pour le percuter à son tour. L’ambulance est dépêchée aussitôt et le pilote est acheminé vers l’hôpital le plus proche. A ce moment-là, on se dit qu’il faut y aller mais doucement, puis on fait abstraction de cet évènement sinon on risque d’avoir du mal à négocier le virage.

2014 cro 03

 

14h30

J’ai profité du temps de pause pour modifier l’arbre arrière de mon kart, étape assez longue car il faut tout démonter mais je me suis à nouveau connecté sur le site de météo France pour connaître les prévisions, et elles ne sont pas très réjouissantes, ils annoncent de la pluie à 99%, donc en prévision j’ai changé la dureté de l’arbre. Mes réglages sont plutôt bons puisque j’obtiens le 4ème chrono.

 

15h50

Dernier réglage, j’améliore sensiblement mon chrono, mais à l’issu de ce dernier run je n’ai que le 11ème chrono, je ne comprends plus rien.

 

17h30 2014 cro 04

Parlons stratégie, nous disposons de 2 trains de pneus (soit 8 pneus) pour 4 courses et nous sommes déjà à la 3ème course et je n’ai utilisé qu’un seul train, de plus demain il devrait pleuvoir une partie de la journée et nous ne savons pas quel temps il fera pour la dernière course, donc j’en ai conclus qu’il serait judicieux de passer mon train de pneus neufs sur cette séance chrono afin d’être bien placé pour demain, ensuite suivant le temps de demain je continuerai avec mes pneus neufs ou avec le premier train de pneu. J’ai pris comme habitude de m’élancer en dernier, je laisse la tête franchir les ¾ du circuit avant de m’élancer, au fil des tours je croise la tête au même endroit, ça veut dire que je suis dans le bon ton, effectivement j’obtiens le 4ème chrono. Je vous joins l’extrait des chronos vous verrez à quel point c’est serré.

Dimanche 20 Avril 2014

06h15

Sur Nantes le ciel est clair et les étoiles brillent, mais plus je m’approche du circuit plus cela s’assombrit jusqu’à avoir de la pluie.

2014 cro 0508h50

D’habitude je profite du warm’up pour me réveiller, mais comme il pleut il faut modifier entièrement les réglages du kart, de plus mes pneus courses (pluie) sont déjà montés sur les jantes, trop de temps pour les changer par ceux d’entraînement, du coup je n’effectue pas le warm’up.

10h00

Départ pour la première manche, cela commence mal, pendant le tour de chauffe le moteur ne ronronne pas et il ne chauffe pas, c’est la cata !! Il ratatouille dans tous les sens, ça c’est la bougie qui a perlée donc l’allumage ne se fait plus correctement donc le moteur ne monte pas en température et je ne peux pas avoir les performances attendues, je résiste un peu mais je fini 7ème.

11h20 2014 cro 06

J’ai changé la bougie et vérifié 2 ou 3 trucs, ce coup-ci tout va bien, même si mon départ n’est pas top, je reste dans la meute de tête en portant régulièrement des attaques mais sans succès, je fini 5ème.

Sur une autre série, un accident spectaculaire survint au bout de la ligne droite, 5 karts sont impliqués, mais le plus grave, un pilote reste immobilisé dans son kart, la tête bouge, l’ambulance et les premiers secours accourent, on apprendra que le pilote a été victime d’une fracture du fémur. Le choc était si violent qu’au moins 2 karts sont détruits, dont celui d’un des pilotes de SOTHIM (qui m’héberge de temps à autre).

15h30

Je pars 7ème sur la grille, mais mon départ est plutôt réussi, je pointe rapidement 5ème, le 4ème tente des attaques sur le 3ème dans tous les virages, je suis en position d’attente quant à la sortie d’un virage le 4ème se met de travers et malheureusement je le percute de plein fouet, s’en est fini, disque de frein, biellette et colonne de direction sont tordus c’est l’abandon.

J’avoue n’avoir aucun commentaire de plus.

17h10

Avec l’aide d’un autre pilote et du team manager de SOTHIM, nous arrivons à changer les pièces endommagées et je suis prêt à repartir. Malheureusement, le disque de frein qui a servi de rechange était une ancienne pièce détordu (et oui toujours un problème de budget !) et le kart porte à gauche, difficile alors de freiner en ligne et de suivre la cadence, parti 14ème je fini 10ème.

L’idée d’abandonner m’a effleuré l’esprit mais comment vous dire, j’ai juste envie de conjurer le sort et montrer que malgré tous les déboires j’y arriverai un jour.

 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

Retour Sommaire

moi