NATIONAL SERIE KARTING VARENNES SUR ALLIER


1ère journée : L’installation et essais

                                  

Jeudi 15 Mai 2014

04h452014 nsk 01

C’est juste le départ pour la première épreuve de la National Série Karting, ce championnat regroupe 4 courses + 1 grande finale et nous obtenons le Championnat de France. Les points comptent lors des phases pré-finales et finales.

10h00

Après 4h30 de route, me voilà enfin arrivé. C’est grandiose et les premières difficultés s’annoncent. Je partage mon paddock avec un concurrent qui a remporté la coupe de France à Ancenis l’année dernière. Mais chose que j’ignorais il fallait réserver un emplacement pour nos 2 barnums, du coup obligé d’attendre plus de 30 minutes avant d’obtenir un endroit pour passer les 3 prochains jours.

 

11h30

Je suis installé mais je découvre tout de suite la différence entre les courses régionales et nationales. Nous disposons d’un espace de 18 m², ce qui doit représenter le plus petit emplacement, les autres se situeraient plutôt entre 18 à 24 m² pour un seul pilote, avec porte PVC (et oui sur de belles toiles plastifiées ça le fait), voire la clim !!!

2014 nsk 02

 

14h24 – 17h24

Il y aura 4 séries dans l’après-midi. Je commence par découvrir la piste, elle est assez longue (1500m) et surtout très rapide, pas forcément habitué mais il faut bien une première fois. Je m’aperçois très vite des difficultés techniques, mon moteur ne présente pas toutes les qualités requises pour cette piste, du mal à s’ouvrir à haut régime, certes il est un peu fatigué et je dois avouer trop fatigué pour ce genre de compétition, ce sera la première claque dans la figure. Un ami m’avait prêté son moteur au cas où, il sera le bienvenu, je gagne une demi-seconde sur mon meilleur chrono mais il me manque encore 2 secondes sur le poleman.

Malgré quelques réglages je reste à distance constante de mes concurrents, mes pneus sont aussi usés et peuvent être la cause de mes petites performances.

 

19h302014 nsk 03

Il est temps pour moi de partir du circuit qui sera mis sous surveillance de gardiennage, je dîne avec mon mécano puis j’effectue les 30 kms qui me séparent de l’hôtel et c’est arrivé devant le portail que les choses se gâtent, mon numéro de réservation n’est pas reconnu, comme il est tard il n’y a plus de service d’accueil (dans les 1 Etoile je vous assure que non), je finis par trouver le bon numéro et enfin je rentre dans ma chambre.

2ème journée : Les essais officiels

                                  

Vendredi 16 Mai 2014

06h30

La nuit fut courte mais reposante, pas une minute à perdre, pas le temps de prendre un petit-déjeuner et je suis déjà parti.

08h20 – 17h36

Aujourd’hui il y aura 7 séries, je vais essayer de vous les résumer. Malgré les pneus neufs, aucune amélioration du côté des chronos. L’ambiance entre pilotes est plutôt hautaine, je ne connais que certains noms mais aucun personnellement. Lorsque nous attendons de rouler sur piste, nous sommes situés au niveau d’un pif-paf, enchaînement très rapide de gauche-droite-gauche, et là j’ai vu 4 gros accidents impressionnants, pas des bousculades, des karts qui font des tonneaux où le pilote se trouve éjecté sur la piste. Pas très rassurant surtout que ce ne sont que les essais ! Tout ça pour vous dire qu’à la fin de la journée je suis toujours le dernier à 2 secondes de la pôle, je ne sais pas quoi régler sur le kart pour améliorer les résultats, je suis un peu déçu car je ne pensais pas être autant à la traîne et j’avais toujours dit que le jour où je serais dernier et loin de l’avant dernier il valait mieux tout arrêter, s’il y avait eu moins de kms pour rentrer je pense que je serais parti. Il faut dire aussi sans vouloir me trouver d’excuse, mais sur les 8-10 premiers, ils ont tous des palmarès impressionnants, entre champion d’Europe, du monde et certains sont pro, il est difficile de trouver son rythme.

3ème journée : Les phases qualificatives

Samedi 17 Mai 2014

2014 nsk 05

 

06h30

Je suis prêt à en découdre, la nuit fut bonne, pas trop de stress, j’ai même hâte d’y être.

08h21

Le warm’up n’est pas l’apogée, la piste est glissante mais je reste concentré.

10h30

Départ pour la séance chrono, avec mon mécano on a encore essayé de trouver les réglages qui me permettront peut-être de recoller la queue de peloton. Bon décidemment ce n’est pas encore ce réglage qu’il faut, maigre consolation je ne suis pas le dernier, au chrono oui mais il y a un concurrent déclassé pour poids non conforme et un autre qui ne s’est pas présenté (abandon).

 

11h30

La première manche sur les 3, je pars 19ème sur 20, le départ est lancé, je les laisse faire et je n’arrive même pas à en profiter pour dépasser. Comme je le pensais je suis distancé au bout de quelques tours, mais il y aura quelques abandons, ce qui fait que je finis 16ème.

15h152014 nsk 06

Pour la deuxième manche mon mécano m’a demandé d’y mettre un peu plus d’entrain, ce que j’ai rétorqué, de l’entrain serait bien si mes réglages me permettaient d’aller plus vite ! Bref le départ est donné j’arrive à m’intercaler entre les pilotes mais cela secoue pas mal. J’essaye d’accrocher le train arrière des derniers pilotes mais je me fais vite distancer. Malgré tout j’arrive à rester devant 2 pilotes, sans compter sur certains abandons je termine 15ème.

17h45

La troisième manche est plus dure, à peine 1 tour de fait que cela se bouscule devant moi, 2 pilotes se touchent et 1 me percute sur le côté, rien de grave, je repars mais dernier, j’ai beau essayer de m’appliquer je n’arrive toujours pas à descendre mes chronos. Je finis 19ème.

A la suite des 3 manches je me classe 18ème sur 20.

4ème journée : Les phases finales

Dimanche 18 Mai 2014

2014 nsk 0706h30

Le courage est encore là mais cela m’agace de ne pas être plus performant !

10h00

Départ pour les pré-finales, comme vous avez pu le constater certains pilotes se trouvent derrière moi ou à mes côtés mais sont beaucoup plus rapides et veulent tout de suite prendre la tête, ce que je redoutais le plus arrive, au premier virage c’est l’apocalypse ! Tout le monde s’entrechoque, je suis obligé de passer par l’herbe pour éviter 2 pilotes, du coup en ressortant c’est super chaud, je bataille dur mais toujours pareil, les performances ne changent pas, j’effectue les 15 tours et je termine 17ème.

On subit avant de sortir du parc des pilotes, un contrôle administratif, je suis abordé par un 2014 nsk 09commissaire qui me demande de lire le numéro qui est sur l’étiquette de mon châssis, je lis « 3798 » à voix haute, il me demande alors de le suivre. Dans son bureau il me demande de lire le numéro inscrit sur la déclaration que l’on fait lors de l’inscription de course, je lis « 3798 » , il me demande à nouveau de lire et là, je lis « 3897 » ! Il me dit vous êtes en infraction vous allez être déclassé ! Je discute un peu et je lui demande de revenir vers mon kart et effectivement je lis « 3897 » j’ai inversé 2 chiffres, je lui demande simplement de me prêter ses lunettes pour la prochaine fois !! Devant ce constat, il m’accorde le bénéfice du doute et ne me pénalise pas ! Ok, la prochaine fois je prends mes lunettes !

2014 nsk 1015h30

Dernière ligne droite, dernier espoir. Puisque tout ce que nous avons tenté en réglages n’a pas porté ses fruits je décide de revenir à l’origine, réglage de base. Le départ est donné, je prends l’ascendant sur 2 pilotes et à ma grande surprise, les chronos sont plutôt bons (enfin pour moi, j’ai gagné 5 dixièmes !) je continue ma course jusqu’à revenir et me batailler avec un pilote, je le double car j’ai plus de couple en sortie de virage mais il a plus de vitesse de pointe, on joue au chat et à la souris pendant 6 tours puis je n’arrive plus à le passer je reste calé derrière lui et je termine 15ème.

            Ce n’est bien sûr pas le résultat attendu, mais il faut avouer que mon matériel est vieillissant et que mon moteur n’a pas été révisé depuis plus d’1 an, vous ajoutez un manque de pilotage et vous vous retrouvez dans la même situation. Avec l’annonce d’un événement sur lequel je ne m’étalerai pas dans ce résumé, j’ai décidé de mettre en vente tout mon matériel. Cela ne veut pas dire que j’arrête, bien au contraire je vais investir dans un nouveau matériel, seul choix possible la marque de châssis, pour cela je vais louer un kart complet avec un mécano, je vous donne donc rendez-vous le 29 juin au Mans.

 2014 nsk 04

 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

Retour Sommaire

moi