TROPHEE DE BRETAGNE PAYS DE LOIRE COURSE DE LAVAL


Samedi 06 Septembre 2014

06h55

Cela fait 2 mois que ma dernière course a eu lieu et par conséquent cela fait autant de temps que mon kart dort dans mon garage. J’ai craqué la semaine dernière et j’ai rodé tranquillement le moteur sur la piste d’Ancenis. Bruno (membre et passionné de sport et de moteur 2 temps) m’a accompagné pour me proposer des réglages.

 

Sponsors

 

08h50

La route s’est faite dans un calme olympien. On installe le paddock et aussitôt on prépare l’engin.

 

10h00

Premier essai, le réglage du châssis n’est pas trop mal, mais les chronos sont loin d’être dans les meilleurs. En m’observant Bruno constate des erreurs de trajectoire et de pilotage. J’en prends bonne note.

 

11h00

Bruno effectue les premiers réglages, on optimise le châssis, tout semble bien fonctionner et les chronos nous le rendent bien. Il manque encore 1 seconde par rapport aux premiers. De plus j’ai atténué les petites erreurs de trajectoire, les réglages moteur font que le comportement du kart est différent et cela agit sur le ressenti de la piste.

 

13h40

La pause déjeuner nous a permis de discuter sur les éventuels réglages à faire sur le moteur. Je me sens de mieux en mieux dans le kart, on gagne encore du temps sur le chrono et on se rapproche des meilleurs.

14h40Bruno

A peine le temps de souffler qu’il faut remettre cela et la progression est toujours là.

 

15h40

Encore des améliorations et du coup de la progression. J’ai dû adapter une nouvelle conduite au vu des nouveaux réglages. C’est beaucoup plus plaisant et surtout la bagarre sur piste est plus intéressante.

16h40

Nous approchons de la tête du peloton, seulement 3 dixièmes me séparent du leader. Ce run sera le top du top, je commence à me mêler aux jeunes et j’arrive à ne pas céder trop de terrain.

17h40

Cette série ne sera pas très bonne, la fatigue et les réglages n’ont pas diminué le chrono mais la progression de la journée n’est pas remise en cause bien au contraire.

19h00

On plie bagage et on rentre sur Nantes. Demain je serai seul mais nous avons déjà anticipé et prévu les réglages possibles.

 

 

Dimanche 7 Septembre 2014

05h30

J’avais un peu oublié que la route était si longue de si bonne heure.

08h00

A peine arrivé qu’il faut y aller, le warm’up est plutôt pas mal, la piste est belle et je suis plein de vigueur.

09h45

Au vu des résultats d’hier, j’opte pour le meilleur réglage. Comme nous avons cherché l’optimisation parfaite, la variable que nous avons omise c’est le temps (température). Certes il fait beau mais pour le moteur ce n’est pas la même température, du coup lorsque je me lance sur la piste pour les 5 minutes de chrono je suis juste déçu ! Le moteur ratatouille dès que je monte dans les tours, il lui manque de l’essence, du coup j’obtiens le 30ème résultat sur 33 et je suis le dernier de ma catégorie (8 masters).

10h30

Je modifie les réglages et me rends sur la piste.

Le départ est donné, les réglages sont optimums, dans mon élan j’arrive à m’intercaler devant 4 concurrents, puis pendant les 8 tours je vais en doubler 3 autres. Je termine 23ème.

13h44

Cette manche de début d’après-midi est toujours difficile, car la digestion opère et il y a comme un coup de mou. Je profite de ce nouveau départ pour gratter 4 places, puis je vais être en bagarre avec un kart pendant plusieurs tours. Il finira par commettre une erreur et j’en profite pour le doubler. Je finis 24ème. L’addition des 2 manches me fait partir pour la pré-finale en 24ème position. Le premier master (ma catégorie) est en 13ème position. Je suis 6ème des masters.

 Podium

15h15

Le ton monte, je fais un départ moyen mais devant, cela se bouscule, j’en profite pour me frayer un chemin et je fais la course derrière un pilote sur lequel je porterai des attaques sans succès. Je me hisse à la 20ème place. Le premier master est en position 11. Je suis 4ème des masters.

16h50

En relation téléphonique avec Bruno depuis le début de la journée, nous optons pour un dernier réglage. Une chose est sûre je veux un podium et il ne me reste qu’une place à gagner en master mais 4 places au général pour concrétiser.

Les feux lumineux s’éteignent et c’est le départ. Tous mes concurrents se rabattent à l’intérieur du circuit, du coup j’ai un boulevard sans kart à l’extérieur et devant moi. Je serre les dents et je fonce, je vais prendre ainsi les 3 premiers virages. Je sors 10ème du général et premier des masters. Pendant plus d’un tour je vais tenir cette position puis quelques juniors m’attaquent et me doublent. Ma pression de pneus n’est pas idéale et du coup le châssis glisse un peu, je me retrouve en bagarre avec le premier master qui finira par me doubler sans que je puisse revenir sur lui. Pour le reste je garde mon rythme et me concentre sur la piste. Enfin le drapeau à damier, ça y est le podium est acquis sauf avis contraire des commissaires techniques.

Trophée

Enfin un résultat à la hauteur de mes performances, excellent week-end au point de vue moral, sportif, réglages et résultats. Il va falloir maintenant concrétiser sur d’autres courses et continuer les essais moteurs qui rendent le pilotage beaucoup plus vivant.

Merci encore Bruno et dommage pour toi il va falloir m’accompagner plus souvent.

 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

Retour Sommaire

moi