CHAMPIONNAT LIGUE COURSE DE LAVAL


Samedi 9 Mai 2015

 

2015 cro 0107h00

Cela fait 3 week-end d’affilé que je suis en compétition et je toujours motivé, même si ce matin la fatigue est bien présente.

 

08h45

Je serais hébergé par SOTHIM pendant cette course, comme la météo était incertaine, j’ai préféré assuré un confort, ce qui à la longue n’est pas négligeable.

 

10h10

Premier roulage, la piste est propre mais les réglages ne sont pas appropriés, de plus devant ils vont vite, très vite !

 

11h10

Ca y est mes réglages commencent à venir mais je suis loin du compte, il me manque plus d’une seconde !!

 

12h30

Pour une fois je vais me poser pour manger avec SOTHIM, la pause est bonne mais il faut faire vite car si je suis en retard au briefing pilote c’est 150 euros d’amende !

 

14h00

Dernière série avant les chronos, c’est mieux mais pas encore ça, il me manque 7 dixièmes ! Comme je partirais avec des pneus (comme quasiment tout le monde) je devrais m’en sortir.

15h55

Je ne suis pas bien placé sur la pré-grille, le drapeau vert est agité, on s’élance, je laisse de l’écart pour faire chauffer les pneus, mais très vite je suis bloqué dans le trafic, je lâche un peu l’accélérateur pour me laisser de la marge, mais au bout de 2 tours je suis revenu sur eux. Ce n’est pas top je fais le 9ème chrono sur 12 à 7 dixièmes de la pôle, un boulevard ! 

2015 cro 02

17h10

Manche 1, je me fais surprendre par l’intérieur au départ et me fais tasser vers l’extérieur, au 2ème virage je suis dernier, je reviens vite et je double jusqu’à reprendre ma 9ème place, pendant ce temps les autres ont pris la fuite impossible de revenir vers eux, par contre on chrono s’améliore, c’est plutôt bon signe

 

17h30

Départ pour la première manche, ce que je n’aime pas dans ce circuit c’est le pif-paf du départ, c’est 1 chance sur 2 pour rester bloquer dans le bac à gravier ! Bon là ce n’est pas

Le cas, tout le monde s’élance, certains un peu vite de l’arrière, ça se bouscule mais ça passe. Dans le départ je perds 1 place puis je vais suivre le train. Je termine à la 9ème place.

Dimanche 10 Mai 2015

05h50

Bon ça pique ce matin, bien dormi mais il faut que je trouve les dixièmes qui me manquent !

08h45

Le warm’up est une bonne référence et j’égale les chronos de la veille, bon j’aurais souhaité avec le petit réglage matinal me rapprocher de la tête, on verra pendant la journée, qui s’annonce très chaude.

10h30

Manche 2, je prends un très bon départ, et je reste au contact des autres, la tête s’envole un peu mais je suis le groupe de chasse, je réalise mon meilleur chrono perso du week-end, je finis 7ème.

14h30

Comme je pars 8ème pour la pré-finale, j’ai décidé de tester un gros réglage, j’ai changé mon arbre arrière, c’est le tout pour le tout, au pire je perds un peu de place mais étant 8ème, au mieux je deviens compétitif. Bon les 2 premiers tours c’est chaud, ça glisse un peu mais j’arrive à maîtriser, dommage que je me fasse coincer au départ, du coup je perds du temps à doubler les derniers mais une fois fait, de la bombe le kart, un avion de chasse, il passe partout il accroche dans tous les virages, ouahh !! Enfin je reviens très vite sur les autres, dommage qu’il n’y a que 14 tours il en manquait 2 pour que je les passes. Et grosse surprise je fais le 5ème meilleur temps du week-end !!

2015 cro 03

17h10

Bon pour la finale, évidemment je n’ai touché à aucun réglage, je me prépare pour le départ, les feux s’éteignent tout le monde se serrent au milieu de la piste, j’en profite pour me mettre à l’intérieur et je double quasiment tout le monde, sauf que dans le virage, la roue avant d’un concurrent vient toucher ma roue arrière, ce qui fait soulever son kart et il roule tout simplement dessus, la jambe et le coude sont touché, quelques secondes de douleur intense, rien de casser, on remet le kart en route et on repart, pas question d’abandonner c’est une question d’éthique. J’ai quand failli mettre le kart en sécurité, car au niveau conduite ce n’est pas ça, l’arbre arrière est voilé et mon volant n’est plus droit !! Je fais les 14 tours et constate les dégâts après la course, rien de grave mais une fois de plus je vous remercie de votre soutien, car cela va me permettre de remettre tout ça d’aplomb avant la prochaine course.

Bilan mitigé, une fois de plus le matériel peut être performant mais faut-il encore trouver le bon réglage, une chose est sûre quand le kart est prêt les résultats sont là. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage (le lion et le rat – Lafontaine)

Je termine à la 8ème place du championnat, ce n’est pas si mal, le niveau est de l’ordre du championnat de France, reste à me remettre rapidement sur pieds (je boîte une peu) et continuer les entraînements.

 

 

 

 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi