CHAMPIONNAT LIGUE COURSE DE LAVAL


Samedi 2 avril 2016

05h45

« Il est l’or mon seignor » Bon c’est dur dur ce matin le réveil !

07h30

Je rejoins mon box réservé pour l’occasion et je prépare mes affaires, un petit café et je suis prêt à rouler.

2016 cro 0108h40

Premier roulage, la piste est humide, mais c’est pas mal, je reprends mes repères rapidement et je me colle aux leaders.

09h50

Deuxième roulage, la piste est sèche et les chronos descendent, il m’en manque encore un peu mais j’arrive à suivre sur quelques tours. C’est encourageant.

 11h05

Cette série ne comportera que 5 minutes, peu importe, il faut attaquer d’entrée. C’est ce que je fais et c’est bien, je suis dans le top 6 des leaders.

2016 cro 0212h15

Briefing des pilotes. A la sortie, des nuages noirs pointent le nez et ce n’est pas forcément bon !

13h55

Dernière série avant les chronos, la pluie commence à tomber, pas le temps de mettre les pneus pluie. Ce sera « holiday on ice » sur la piste, on perd plus de 25s par rapport au sec, mais c’est toujours intéressant de voir où se trouvent les meilleurs trajectoires.

 15h20

La séance chrono s’effectuera sous une petite pluie, mais comme toute pluie, ça mouille et les pneus pluie sont de rigueur. Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer mon nouveau châssis dans ces conditions, heureusement Antoine est là pour me conseiller en réglage. C’est parti pour 7 minutes. Tour après tour les chronos s’améliorent, allez encore un effort et le drapeau à damier est agité, les dés sont jetés ! En attendant la pesée réglementaire, j’entends au micro les résultats « 1 – Nicolas Poulain, 2 – Jacques Gautier, 3 – Fabrice Le Floch, puis non 3 – François Lecroq, quelques secondes d’attente puis le verdict ! 3 – Fabrice Lecroq » Ah enfin un vrai résultat ! C’est bien, dimanche il devrait pleuvoir.

2016 cro 03

16h45

Manche 1, à 25 minutes du départ, la pluie a cessé et il faut repasser en slick, c’est le moment le plus redouté, le changement rapide de dernière minute, comme je suis tout seul c’est tendu ! Le risque c’est d’oublier de serrer un boulon de roue ! Bref j’ai fait le maximum mais je n’ai pas tout fait. Mon moteur engorge au départ et je me fais doubler, je reste à quelques mètres du groupe de tête et je suis, puis je me fais attaquer dans un virage, du coup je décroise et reprends ma place, c’est bon ça, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas battu de la sorte. A 2 tours de l’arrivée, il refera son attaque mais je n’ai pas pu décroiser je resterai dans sa roue jusqu’au bout. Je finis 6ème.

Dimanche 3 avril 2016

2016 cro 0405h50

Bon ça pique encore ce matin, la météo est complétement incertaine, malgré tout ils annoncent de la pluie pour l’après-midi.

08h45

Le warm’up est une bonne référence et j’effectue le 5ème temps. Bon on ne s’emballe pas et je me prépare pour la suite.

10h15

Manche 2, je prends un très bon départ, et je défends ma place, c’est chaud. Je reste au contact des 2 autres, je me fais doubler et aussitôt je colle. Dur de suivre leur cadence ! Je m’applique au maximum pour faire les 9 tours. C’est bon je finis 4ème. Cela me place 4ème pour le départ de la pré-final.

2016 cro 05

14h30

Nous disposons de 3 trains de pneus pour 4 courses et comme je comptais sur la pluie je n’ai pas pris mes autres pneus slick ! Du coup sur la prè-grille 6 pilotes ont mis leur 2ème train de pneus neuf. Le départ est donné et la punition est sans appel, j’ai plus de mal à suivre et je me fais doubler, j’accroche quand même le train mais il s’éloigne peu à peu. Je finis 7ème.

2016 cro 0617h10

Les nuages sont là mais pas la pluie et pourtant cela m’arrangerait bien. Ce n’est pas grave j’aurais de meilleurs pneus sur les 2 dernières courses mais je me le note dans le coin de la tête. 14 tours qui seront longs très longs, dur de tenir la cadence infernale imposée par les leaders, mes chronos ne sont pas mauvais mais je ne peux pas attaquer, je roule sur des œufs ! Et les 2 derniers tours sont compliqués car la pluie tombe et ça glisse. Je termine 9ème.

Bilan positif, un très bon chrono en pluie et à pneus identiques, je ne suis pas distancé. J’ai hâte d’être à la prochaine pour continuer d’améliorer mes performances. Rendez-vous à Lohéac les 23 et 24 avril prochains.

 

 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi