TROPHEE BRETAGNE PAYS DE LOIRE COURSE DE PLUMELIAU


Samedi 14 mai 2016

06h30

Comme je vous l’ai annoncé hier, je remets mon titre de vainqueur du Trophée Bretagne Pays de Loire. Direction Pluméliau en Bretagne et il fera beau ce week-end.

2016 tb 0108h30

C’est une toute petite piste, très bosselée et pas facile pour rouler car elle est en dénivelé. Il y a 3 ans que je n’ai pas couru ici, mais j’y avais fait de très bons roulages et surtout de beaux podiums, espérons que je renouvelle cette expérience.

09h42

Premier roulage, la piste est belle, le temps est beau mais j’ai un peu oublié la piste ! Comme je dois roder mon moteur le tracé revient vite en tête.

 

 

2016 tb 02

 

10h40

C’est reparti pour 10 minutes d’essais, j’améliore encore mes chronos mais il m’en manque un peu, je prends connaissance des concurrents, 8 au total dont 4 qui me sont familiers et qui roulent très fort !

11h40

J’essaye quelques réglages pour améliorer les chronos, difficile sur cette piste de 700m seulement, cela se joue au centième ! Mais comme je deviens de plus en plus régulier cela me convient, il me manque juste 1 dixième pour être en tête !

13h40

Après une bonne pause de midi sous le soleil breton (je suis sûr que cela va leur faire plaisir !) je repars pour 10 minutes, enfin j’aurais bien voulu, c’est juste que j’ai oublié d’enlever une pièce qui bloque mon moteur. Ce n’est pas souvent mais j’en profite pour observer les trajectoires de mes adversaires.

14h45

Nouvelle série, j’améliore sensiblement mes chronos, il me manque toujours un tout petit dixième.

2016 tb 0315h50

Ce coup-ci c’est moins bon, les réglages n’ont pas fonctionné, on parle quand même que de 50 centièmes ! Mais dans l’ensemble moins bien dans la moyenne.

16h50

Les pneus s’usent et le temps chaud ne permet plus d’abaisser les chronos. Du coup, nous sommes 3 dans le même dixième !

17h50

Nous avons perdu 10 degrés d’un coup et cela s’est ressenti sur la piste et surtout sur la pression des pneus, c’est impressionnant, c’est une donnée qu’il faudra garder en mémoire pour demain.

Dimanche 15 mai 2016

08h26

C’est le warm’up, j’arrive malgré l’humidité à refaire un chrono proche de mes meilleurs résultats d’hier.

2016 tb 0409h15

Ici, le briefing a lieu le dimanche contrairement à la ligue. Nous sommes 108 pilotes ce qui est plutôt bien par rapport aux autres années.

10h15

Départ pour la séance chronos. Je me mets devant en pré-grille pour ne pas être embêté par les autres. Bon choix, sauf que je ne profiterais pas du phénomène d’aspiration. En 5 minutes avec les pneus neufs, il faut jouer de finesse pour chauffer correctement les gommes et tout donner dans les 2 derniers tours, quand je vois mes chronos je suis plus que motivé. Résultat : 2ème à 26 centièmes de la pôle et le 3ème est à 26 centièmes de moi ! Chaud chaud chaud !!!

 

11h30

Départ pour la manche 1, je suis en première ligne mais en extérieur. Bon évidemment, je n’ai pas encore trop l’habitude d’être à cette place, jusqu’à cette saison, il y avait toujours un parechoc pour me guider... Du coup un peu gauche, je loupe un peu mon départ mais je garde ma deuxième place jusqu’au bout, les chronos des 4 premiers sont dans le même dixième.

14h20

Manche 2, ce coup-ci c’est bon, tellement bon que je prends le meilleur départ et je me retrouve en tête ! Pas question de lâcher, seul mon chrono compte et ce sera mon objectif, du coup, j’en oublie la course et je gagne haut la main cette manche !

2016 tb 06

16h00

Départ pour la pré-finale, je suis toujours 2ème, mon départ ne m’a pas permis de prendre l’ascendant et je suis même en difficultés. La pression des pneus n’est pas bonne alors que je n’ai rien touché aux réglages, et du coup je me fais doubler au 5ème virage. Je parviens à rester dans le ton mais impossible d’attaquer, je perds un dixième au tour et je finis 3ème.

2016 tb 07

17h55

Pour la finale je pars 3ème. Je prends un excellent départ et je me retrouve à coté du 2ème, positionné à l’intérieur du virage. Je ne lâche rien mais lui non plus, et au moment de freiner celui de derrière me pousse, cela suffit à m’éjecter de la piste ! Je ne perds pas une minute, je reviens sur la piste mais ils sont déjà loin, alors j’attaque et je reviens très vite sur les derniers que je double en faisant de superbes freinages. J’ai le 3ème dans ma ligne de mire, mais le drapeau à damier est agité, c’est déjà fini. Je termine 4ème.

2016 tb 05

 

 

Parfois on pourrait croire que gagner est forcément synonyme de podium, eh bien pas toujours. J’ai su adapter mon kart pour avoir le meilleur chrono en finale et de loin (2 dixièmes) et surtout améliorer sans cesse mes chronos avec une très bonne régularité. Et pour moi, c’est déjà une petite victoire. Il me sera compliqué de gagner ce trophée mais quelque part, être aussi combatif est un très bon apprentissage et vous l’aurez compris, fini de lâcher le premier, j’ai la rage au ventre ! 

 

 

 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi