CHAMPIONNAT DE LIGUE PAYS DE LOIRE COURSE DE LAVAL


Samedi 3 juin 2017

 05h45

C’est parti pour l’ultime course du championnat de ligue, je pars le couteau entre les dents, car à ce moment de la compétition, je suis 2ème au classement provisoire.

2017 cro 0108h15

Un problème d’organisation nous contraint à décaler les horaires de la journée, heureusement que j’ai prévu de dormir sur place car nous allons finir très tard ce soir.

10h30

Premier roulage, la piste est encore humide, je décide de partir en pneus pluie, malheureusement la piste va très vite s’assécher et je vais détruire mes pneus !! Heureusement que ce n’étaient que les séances d’essais !

11h30

            Deuxième roulage, c’est pas mal, mais mes pneus slicks sont au bout du rouleau. Je vais passer en pneus neufs pour anticiper la séance chrono de 17h qui se fera aussi en pneus neufs.

14h00

Je pensais faire mieux, mais au vue de l’ensemble des chronos, je ne vais pas me plaindre. Comme cette course est de loin la plus importante, j’ai décidé de louer un moteur qui est plus performant que le mien afin de mettre toutes les chances de mon côté.

 15h00

Avec l’autre moteur c’est encore mieux, le châssis est top et moi, j’en veux ! Mais les autres ne vont pas me faciliter la tâche, il va y avoir du rythme !

16h00

Briefing des pilotes où cette fois encore on va nous accorder un départ décalé par rapport aux jeunes. Cool !

17h00

8 minutes seulement d’essais chrono, comme d’habitude, il faut foncer ! Tours après tours les chronos s’améliorent, je remonte sur certains bons pilotes, c’est plutôt motivant ! Allez encore un tour, celui où il faut tout donner, j’améliore mon premier secteur, puis le second, mais au moment de prendre la ligne droite le moteur fait des siennes, aïe… du coup, mon chrono est nettement moins bon que ce qu’il aurait pu être. Après l’arrivée, on vérifie et on décide de changer la bougie, cela pourrait expliquer ce phénomène. Mais la sanction est déjà là, 5ème chrono à 3 dixièmes de la pôle ! Ça va être un week-end difficile !!!!!

2017 cro 02

18h15

Départ de la première manche, on effectue le tour de chauffe, puis à l’arrivée des 25m, les feux s’éteignent : c’est parti ! Bon, le départ est moyen, je suis juste 6ème, mais au moment de doubler, le moteur fait des ratés et je dois me rabattre sur le côté jusqu’à m’immobiliser complètement ! Le moteur n’accélère plus… je rentre au stand ! On examine les organes périphériques du moteur et on finit par trouver la vraie panne ! Mais finir dernier de la manche ne va pas me faciliter la tâche pour le championnat.

Dimanche 4 juin 2017

2017 cro 0309h00

Le warm’up va me permettre de vérifier le dépannage, et ça marche, je réalise le meilleur chrono de la séance, ça roule très fort, me revoilà dans la course ! Le moral est au top.

10h30

Manche 2 : le but est de gagner des places. Même procédure de départ, mais au premier virage, je me fais un peu bousculer et je repars 6ème… Même si mes chronos sont très bons, je n’arrive pas à prendre l’ascendant sur mes adversaires, je termine donc 6ème. Avec la première manche, je partirais 8ème en pré-finale, autant dire que ça va être très difficile de revenir sur la tête.

 14h30

Pré-finale : mon départ est top, je sors 4ème au premier virage ! Nous sommes 3 de front pour passer 2 virages mais comme je suis à l’intérieur, je reste pied au plancher, ce qui n’empêche pas mes concurrents de venir me tasser sur le côté, conséquence : 2 roues dans l’herbe… Mais c’est décidé, je ne lâcherai rien ! Là où ça se gâte, c’est à l’arrivée du virage... je prends le vibreur en plein milieu du kart, décolle légèrement et tasse mon concurrent sur le côté, puis je reprends de l’adhérence et je sors bien du virage. Mais à nouveau je me fais tasser vers l’extérieur du virage suivant, et là, je perds des places. Je reste dans le parechoc de mes concurrents, je tente des attaques mais sans succès... nous roulons tous dans le même dixième ! Je finis 6ème, et à ce moment-là, je sais que le podium du championnat vient de m’échapper ! C’est dur moralement mais pas question de baisser les bras !

2017 cro 04

17h10

Départ pour la finale : bon départ même si au premier virage ça se bouscule dur. Mais pendant les 14 tours, impossible de prendre l’ascendant sur mon concurrent direct… A l’arrivée, je ne peux que féliciter le trio de tête, qui n’est autre que le podium final !

 2017 cro 05

J’obtiens finalement la 4ème place, juste au pied du podium… c’est frustrant, mais c’est mon meilleur résultat ! Déçu me direz-vous, oui bien sûr, mais il faut être réaliste, face à des concurrents qui ont entre 20 et 25 de kart derrière eux, il me sera toujours difficile de rivaliser. Cependant, chaque course me permet d’apprendre encore et encore. Je sais aujourd'hui où il me faut progresser pour m’améliorer, alors je vais m’entraîner dur pour être toujours plus performant.

La saison est loin d’être finie, puisque dans 3 jours je suis sur Ancenis pour une autre finale, celle du Challenge Rotax France, une épreuve exceptionnelle de très haut niveau. Et puis bien sûr, le Trophée de Bretagne.

Merci encore de votre soutien, car sans vous tous ceci n’aurait pas lieu !

A très vite.

 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi