TROPHEE BRETAGNE PAYS DE LOIRE COURSE DE LAVAL


Samedi 20 mai 2017

05h45

Le championnat de ligue n’est pas encore fini que nous attaquons le trophée de Bretagne Pays de Loire. C’est bien car dans 15 jours je serai sur ce même circuit pour terminer la ligue, ceci sera un très bon entraînement.

2017 tb 01

08h30

C’est déjà le premier roulage, la piste glisse, pas étonnant avec toute la pluie de la semaine et nous sommes déjà très nombreux sur la piste, cela donne déjà le ton du trophée !

09h30

Le pilote est à peu près réveillé, la machine va bien, il n’y a plus qu’à taper dedans. Les tours s’améliorent au fur et à mesure mais ce n’est pas folichon !

10h30

Ça commence à aller mieux, mais il m’en manque un peu, un autre concurrent va vite et je n’arrive pas à suivre !

11h30

Dernier roulage de la matinée, quelques modifications de réglages mais ce n’est pas encore ça, les pneus s’usent et il y a du monde en piste, environ 25 pilotes ! Et déjà quelques chocs au bout de la ligne droite !!!

14h30

Après la pause barbecue, on remet ça, il fait beau, la piste colle et du coup les chronos sont nuls ! Mais c’est pour tout le monde pareil, donc il faut chercher à améliorer.

15h30

Les pneus ne sont plus de première jeunesse, eh oui ils ont déjà 80 tours de circuit et sont bons à mettre à la poubelle !!!! Ils ne sont vraiment pas top ces nouveaux pneus ! Et les chronos s’en font ressentir.

16h30

Je tente un dernier réglage, j’arrive à maintenir les chronos mais je ne suis pas content, je n’arrive pas à trouver de la stabilité dans le châssis !

17h30

Dernier roulage, pas mieux ! Pas de temps à perdre, je dois rentrer chez moi car mon épouse a son gala de danse et je dois filmer !!!

 

Dimanche 21 mai 2017

05h15

Après une très courte nuit, je reprends la route, la météo sera clémente et le soleil pointe le bout de son nez.

2017 tb 02 08h24

Le warm’up est plutôt pas mal, malgré une usure de pneus importante, je suis plutôt content.

09h15

Briefing des pilotes, nous sommes 134 au total, dont 11 dans ma catégorie mais seulement 10 inscrits pour le trophée. Malheureusement, nous ne pourrons pas être séparés des jeunes, ce qui ne m’enchante guère; malgré une réclamation, le comité directeur n’a pas répondu positivement à notre demande. Donc cela se traduit par : ça va être le bordel en course ! A peine sorti du briefing, montage des pneus neufs, préparation complète de la machine et attente de l’heure.

2017 tb 03 10h10

Départ pour la séance chrono, 5 petites minutes seulement, autant dire qu’il ne faut pas s’endormir ! Comme nous sommes 27 sur la grille de départ et que l’organisation de course est loin d’être au top cette année, le temps de faire contrôler les pneus avant l’entrée en pré-grille, j’ai senti comme un soupçon de retard, et au moment où je passe le contrôle, ils agitent les drapeaux vert des 5 minutes alors que nous sommes encore un quart des pilotes à ne pas être prêts ! Je me dépêche et je fonce, autant vous dire que le moteur n’a pas eu le temps de chauffer tranquillement ! J’ai eu le temps d’effectuer 4 tours avant d’être bloqué par les retardataires !

Résultat 4ème master et 17ème chrono !

Un vent de révolte venant d’un quart des pilotes s’inscrit dans l’ambiance, une réclamation est faite mais sans résultat…

11h25

Manche 1, le départ est très lent, du coup le moteur s’engorge et je prends un peu de retard, mais devant c’est le bordel, jusqu’à 4 de front, ça bouge dans tous les sens. Quand je prends le premier virage un concurrent se rabat sur moi, mon spoiler avant se plie et il se retrouve en déséquilibre mais je reste dans ma lignée ! Devant, 3 jeunes se bagarrent dur, impossible de passer, je perds du temps et ma patience avec. Je termine 17ème du général et 3ème de ma catégorie (master).

13h30

Un petit barbecue est organisé, comme la météo est plutôt ensoleillé, ce moment de détente arrive au bon moment.

2017 tb 04

14h30

Manche 2, j’ai mieux géré le départ, mais je me fais enfermer, je perds quelques places que je vais reprendre pendant la course mais j’ai perdu du temps sur mes concurrents directs. Je finis 17ème du général et 4ème des masters. Au cumul des 2 manches je pars 16ème et 3ème master.

16h30

Pré-finale, contrairement à la ligue, les points au trophée ne se marquent qu’en finale, cela n’empêche qu’il faut bien se positionner ! Le départ est donné, je profite de la pagaille générale pour m’infiltrer et je gagne des places : je suis derrière le 1er master ! Je vais tenter une attaque mais sans succès… Mon moteur va alors me poser quelques petits problèmes en ligne droite, il manque d’essence et ce seront de précieux dixièmes que je vais perdre, me laissant distancer par mon concurrent direct. Puis je vais me faire un peu maltraiter par un pilote qui ne cessera pendant 2 tours de me mettre des petites boîtes, on aura à la sortie une explication saine mais expéditive ! Je termine 13ème du général et 2ème des masters, juste derrière le premier.

18h30

Finale, le départ n’est pas top, notre ligne n’est pas bien partie. Laissant filer mon concurrent direct, je reste quelques tours derrière un jeune que je ne parviens pas à passer, j’essaye mais je perds du temps au risque de me faire doubler ! Et voilà, c’est fait, je me fais doubler, et par un master en plus ! Je reste dans sa roue mais impossible de passer, et voilà qu’on m’attaque à nouveau mais de façon plus que limite. Il reste 3 tours et je suis en permanence attaqué, il faut tenir, on se retrouve côte à côte mais comme je suis à l’intérieur je résiste. C’est chaud car à plusieurs reprise il me touche et mon arrière glisse, c’est plus que limite ! Allez, encore 1 tour, je ferme les portes, il essaye de passer par l’extérieur mais à nouveau je le bloque en freinant très tard et très serré , le risque est de se faire doubler en relance mais je saute dans mon baquet pour relancer ! Le drapeau à damier, ouf ! C’était chaud ! Je termine 11ème du général et 3ème master mais comme je vous l’avais annoncé un concurrent master ne marque pas de point car il n’est pas engagé au trophée et c’est celui qui a fini 2ème : je marque donc les points du 2ème au championnat.

Je ne peux pas dire que je sois complétement déçu du résultat mais un peu tout de même car je pensais pouvoir davantage me battre aux avant-postes et malheureusement je n’ai pas trouvé le réglage nécessaire pour ça. Espérons que dans 15 jours je sois plus dans le rythme pour conserver mon podium final de ligue…

A très vite.

 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi