TROPHEE BRETAGNE PAYS DE LOIRE COURSE DE LOHEAC


Samedi 22 juillet 2017

2017 tb v1 01

 

06h30

Et oui, ce n’est pas encore les vacances pour les pilotes ! La trêve estivale ne sera qu’au mois d’août et pourtant il me tarde de me reposer un peu.

09h10

La météo de ce week-end est assez formelle, aujourd’hui peu de pluie mais demain c’est sous l’eau ! En attendant, je m’élance pour la première série, et première surprise, aucun chrono sur mon ordinateur de bord, je me renseigne auprès de mes concurrents, c’est idem ! Après renseignement il s’avère que la piste a entrepris des travaux de réparation et le maçon a rebouché une ligne sur la piste où se trouvaient des aimants qui servaient à déclencher nos temps, c’est balo ! Il faut revenir à l’ancienne, c’est-à-dire qu’il faut que le mécano prenne le chrono au téléphone portable… Il est ravi !

10h10

C’est reparti pour la deuxième série, nous sommes une vingtaine de karts sur la piste, je suis assez content du roulage car je reste dans les roues des meilleurs jeunes ! Arrivé en pré-grille, mon mécano me donne mes chronos, il est content, non seulement je suis très régulier mais je signe le meilleur temps et assez large sur mon poursuivant direct. Pourtant, je ne suis pas assez satisfait du réglage châssis.

 

 

 

11h10

Dernier run de la matinée, le réglage effectué est top ! Je gagne encore en chrono et je mets une grande longueur à mes poursuivants.

12h30

Petite pause du midi et comme nous sommes en Bretagne, une bonne galette saucisse suivie d’une crêpe au caramel beurre salé sont de rigueur, et non je n’ai pas pris la bolée de cidre qui accompagne ce plat !!!! Mais comme nous sommes en Bretagne et bien la pluie tombe ! Sans commentaire….

2017 tb v1 0214h00

La pluie n’a pas duré suffisamment longtemps pour mettre les pneus pluie. Malgré tout, les chronos s’en ressentent mais c’est pour tout le monde pareil et je reste leader de ma catégorie avec en plus des pneus qui sont à la limite du raisonnable.

15h00

A nouveau sur la piste, cela devient difficile avec le peu de gomme qu’il reste sur mes pneus, malgré cela, je réalise encore de très bons chronos et je conforte ma place de leader.

 

 

2017 tb v1 0316h00

La pluie refait son apparition, je décide de ne pas rouler car c’est trop hésitant entre les slicks ou les pluies, je préfère observer la poignée de courageux s’élancer sur la piste.

17h15

Dernier run, j’ai récupéré des pneus dans les poubelles et j’ai remplacé tout le côté gauche. Eh bien je vais mettre la barre haute, car 2 de mes concurrents vont mettre des pneus neufs, je réalise quand même le meilleur chrono !

18h30

Le briefing des pilotes a lieu ce soir et non demain matin car nous sommes relativement nombreux et le timing va être serré. Je rentre à la maison et j’ai la chance de voir un magnifique arc-en-ciel que je m’empresse de partager avec vous.

 

 

 

Dimanche 23 juillet 2017

05h45

Allez c’est parti pour une folle journée…..

08h10

Le warm’up est top, je réalise le 8ème chrono du général et le 1er de ma catégorie, sachant que j’ai des pneus hs, c’est plutôt engageant.

09h22

C’est parti pour 5 minutes de séance chrono, je me suis placé juste derrière les meilleurs jeunes de façon à ce qu’ils me traînent dans leur sillage. Drapeau vert, on s’élance. Le tour de chauffe est fait, j’attaque progressivement, 2 jeunes sont devant moi et je les suis, je vais même me permettre à la fin du run de les remonter. Résultat : 6ème chrono et 1er master, le second master n’est que 11ème, cela me laisse une bonne marge.

2017 tb v1 04 

10h20

Départ pour la première manche. Les feux s’éteignent, ça se bouscule un peu mais je garde ma place, je suis le groupe de tête et je ne lâche rien, sauf qu’au 3ème tour, au moment d’aborder un virage très rapide, un poursuivant me touche le parechoc arrière, je perds immédiatement le contrôle du kart, je fais un tête à queue et me retrouve dans le bac à gravier. Je hurle ! Le temps de repartir je suis loin, très loin derrière tout le monde, je vais faire 2 tours et je rentre pour économiser les pneus. Le pilote qui m’a heurté et que je connais bien, est désolé et m’explique qu’il a un peu trop anticipé son virage. Je termine donc dernier !

11h50

La météo devient menaçante et quelques gouttes arrivent, mais c’est déjà le départ de la manche 2. Je prends un très bon départ et je garde ma sixième place, les tours s’enchaînent mais ça se bouscule derrière moi et au 5ème tour un concurrent me double mais c’est très limite et mon parechoc avant reste bloqué dans son parechoc arrière, au moment où cela se décroche un autre concurrent m’attaque sur la gauche, je reste accélérateur à fond et je garde l’intérieur du virage, c’est chaud ! Pas question de rétrograder. Je termine 7ème et 1er des masters.

2017 tb v1 05 

15h30

Depuis la pause du midi il pleut, je profite pour mettre tous les réglages pluie car ce n’est pas fini de tomber. Pour la pré-finale je pars 11ème, je suis plutôt mal placé et mon concurrent direct est 8ème, il va falloir cravacher. Le départ est donné, on ne voit rien, je passe le pif-paf en aveugle, mais je suis loin d’être à l’aise, aucune accroche sur la piste, je glisse des 4 fers, je perds du terrain sur les autres, ce n’est pas bon. Je me fais attaquer sans relâche pendant 4 tours, virage après virage je suis harponné et à un demi-tour de la fin je me fais dépasser non pas par un concurrent mais deux, en plus ce sont des masters, rien ne va plus ! Je termine 12ème du général et 4ème des masters.

2017 tb v1 0617h30

Après une analyse rapide avec Bruno, qui m’a fait la surprise de venir voir mes « exploits », je change quelques réglages. Les feux passent au vert, c’est parti, d’entrée de jeux je passe un concurrent master, les réglages sont top, je reste derrière les 2 autres masters qui se chamaillent pendant les 8 tours, impossible pour moi de trouver une ouverture, je n’ai plus qu’à attendre qu’il arrive quelque chose mais je dois faire face aussi aux autres, c’est super chaud, mais je résiste et je termine 8ème du général et 3ème des masters.

Malgré ce podium, je suis très déçu du résultat du week-end, je devais gagner et prendre la tête du championnat. Il reste encore 2 courses en septembre et l’attente de l’annonce officielle du choix des pneumatiques.

Une chose est sûre, la confiance dans le matériel et dans mon pilotage est là, après il y a toujours les imprévus mais ça normalement, ça tourne….

Alors en attendant, je vous souhaite de bonnes vacances si ce n’est pas encore fait.

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi