CHAMPIONNAT DE LIGUE PAYS DE LOIRE COURSE DE LOHEAC


Samedi 7 avril 2018

06h00


           C’est parti pour la deuxième journée de ligue, la première m’a laissé un goût amer, il me tarde de rebondir. Afin de mieux me préparer j’ai effectué un entraînement intense sur ce même circuit le week-end dernier. 128 tours réalisés, un peu en pneus pluie et en slicks.

2018 cro 01

 

08h30

La météo reste incertaine pour ce samedi, quant à dimanche ce sera de la pluie ! N’ayant plus de pneu d’entraînement, je pars donc avec des pneus neufs, la piste est sèche et nous ne sommes que 7 engagés, peu dirons-nous, mais vu le niveau cela risque de faire de belles courses. Le run ne sera pas mémorable, je n’arrive toujours pas à retrouver de bonnes sensations comme l’année dernière, certes les pneus sont différents mais quand même. Par contre la surprise vient plutôt de l’usure très très prononcée des pneus, c’est hallucinant !

09h40

C’est un peu mieux mais il m’en manque par rapport aux autres et je n’ai toujours pas trouvé la bonne sensation, je ne désespère pas.

2018 cro 02

10h50

           On travaille dans le bon sens, les chronos sont là, mais il faut faire mieux, la concurrence est rude alors il ne faut rien lâcher.

11h30

L’enregistrement du matériel est fait, on règle le châssis différemment mais les pneus sont morts !!!! Je suis un peu dégoûté et surpris, neufs et 30 tours plus tard c’est poubelle ! En discutant avec d’autres pilotes certains auraient constaté ce problème et ont réussi à le contourner. Ce n’est vraiment pas facile cette année !

13h30

Dernier run de préparation, j’ai récupéré un pneu dans la poubelle pour pouvoir faire le run, ça marche mieux avec les pneus usés, c’est intéressant comme donnée.

2018 cro 0315h20

C’est la séance chrono, je choisis, au vu de l’usure énorme des pneumatiques, de ne pas partir en pneus neufs, sur les 7 nous ne sommes que 3 à avoir adopté cette stratégie. Malheureusement la sanction est terrible, je suis classé 6ème ! Et il me manque 8 dixièmes. Ce n’est vraiment pas le top !

16h40

La météo a changé presque au dernier moment. Du coup, je n’ai pas la possibilité de faire tous les réglages nécessaires. Il pleut et à vrai dire ça m’arrange un peu mais bon, faut voir sur la piste avec les autres. C’est parti pour la première manche ! Comme je suis dernier, je ne vois rien du tout mais tant pis. Nous roulons tous les uns derrière les autres, difficile de doubler...mais je suis un peu plus rapide, j’en profite pour faire le frein à un concurrent, puis je reviens sur les autres, sauf que dans la ligne droite ils freinent et pas moi ! Résultat, je fais une poussette malgré moi, ce qui me fera écoper d’une pénalité de 5 pts ! Mais cela ne m’empêche pas d’attaquer un concurrent qui lui-même attaque (c’est une situation que je n’aime guère car cela fait perdre le rythme). Je finis par le doubler mais pas moyen de faire mieux. Néanmoins j’obtiens le 2ème chrono et ça c’est bien. Reste à nettoyer le kart avant de rentrer à la maison.

Dimanche 8 avril 2018

05h45

Réveil tôt ! La pluie est toujours bien présente, mais il pourrait y avoir une accalmie en fin de journée.

08h00

Le warm’up n’est pas excellent, mais les pneus ne sont pas super frais, alors on verra après.

09h30

Pour la deuxième manche je pars toujours 6ème mais dans le tour de chauffe le leader perd une roue ! C’est déjà une place de gagnée ! Le départ est donné, ça frotte dur, je suis obligé de lâcher pour éviter l’impact et la sanction. Je suis plus à l’aise qu’hier et plus rapide, j’attaque un concurrent qui se loupe dans un virage puis je reviens sur les leaders. Je vois où je suis plus rapide et le tour d’après j’attaque et ça passe sans problème. Puis je suis dans le sillage d’un autre concurrent, aïe, le panneau dernier tour est affiché, je reste collé comme une sangsue mais il sait que je suis là et il ferme les portes. Peu importe, je sais où je suis plus rapide, j’attends qu’il ferme la porte, j’enroule bien le virage et j’accélère plus tôt et le double, ouf c’était le dernier virage ! Je termine 2ème. Cela me classe 5ème pour le départ de la pré-finale.

11h06


           Départ pour la pré-finale, comme nous sommes tous dans les mêmes chronos, j’ai tenté de faire un réglage différent, à vrai dire on entend beaucoup de choses dans les paddocks et parfois il faut tenter pour vérifier. Malheureusement dès la formation je sens que cela ne va pas être top sauf si j’arrive à faire chauffer les pneus… Le départ est donné, c’est chaud j’évite un carambolage et je ressors 3ème, cool, sauf que je glisse trop et j’entends la remontée des autres ! Je ne vais pas résister longtemps ! Je finis 6ème. Je ne suis pas déçu de mon réglage donc je garde confiance pour la finale.

2018 cro 04

16h10

Le temps a paru interminable, mais depuis 1h il ne pleut plus. Du coup, c’est la grande question, slick ou pluie ? Là c’est le genre de décision qui met les nerfs à vif ! Le temps défile et il faut se décider, partant avant dernier, je vais tenter le coup de poker en partant en slick. Je m’active sur les réglages quand une petite pluie fine réapparait… difficile de dire si elle va augmenter ou pas. Comme je pars dans moins de 15 minutes, c’est chaud, tant pis je repasse en pluie, je demande de l’aide à Toutoune et on fait tout pour la pluie en à peine 15 minutes. Lorsque je me présente en pré-grille, la piste est sèche, mais tout le monde est en pneus pluie, donc à égalité.

2018 cro 05

Reste à déterminer la pression des pneus, car pour sûr, les pneus ne seront pas beaux à voir après la finale !

L’expérience malheureuse de la pré-finale va m’apporter beaucoup car je vais mettre la même pression.

Dans le tour de chauffe je vois que tout va bien ! Les feux s’éteignent, c’est parti ! De suite je double un concurrent puis je suis dans le parechoc d’un autre. Ce n’est pas facile pour autant mais celui qui est devant a bien l’intention d’attaquer, j’en profite et nous remontons sur les leaders. Il finit par doubler le premier, il ne me reste qu’un tour mais je sais où je suis plus rapide ! Je prépare bien mon attaque et je me mets à côté de lui, seulement voilà, il me voit et me serre volontairement… mes 2 roues droites vont dans l’herbe ce qui me ralentit et il en profite pour passer le drapeau à damier. A la sortie de la pesée réglementaire, nous échangerons sur ce qui s’est passé. Pas très sportif ! Je termine donc 3ème !

2018 cro 06

Le résultat est encore en dessous de mes objectifs, mais le niveau est plus élevé que l’année dernière. Il me reste encore à retrouver le feeling avec le châssis. Une grosse journée d’essai est déjà programmé.

Je dédie ce podium à mon fréro qui fête son anniversaire demain.

Rendez-vous dans 3 semaines sur Ancenis.

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi