TROPHEE BRETAGNE PAYS DE LOIRE COURSE DE LOHEAC


Samedi 1 juin 2019

05h45

Ça pique le réveil ce matin !

Tout juste 15 jours depuis la dernière course de Ligue qu’il faut se préparer pour le nouveau championnat, le Trophée de Bretagne-Pays de Loire. J’espère conserver mon titre mais pour l’heure, je ne connais pas les engagés.

2019 tb v1 01

08h30

Me voilà installé dans mon box, cette fois je ne le partage pas avec Charles qui ne fera pas ce championnat cette année, mais je le partage avec un concurrent. La température annoncée va être dure à supporter mais dimanche rien n’est certain.

09h00

Premier essai. Premier constat, on est nombreux sur la piste ! Pas moins de 12 pilotes avec beaucoup de têtes inconnues. La méfiance est de mise, mais je suis là pour rouler alors je roule ! La piste est top, les chronos sont bons, tout va bien.

10h20

Deuxième essai. Encore plus de pilotes ! Incroyable ! Jamais dans un Trophée je n’avais vu autant d’engagés ! La concentration est de rigueur car je pense que les courses seront tendues. Mes chronos se tiennent et ne se dégradent pas.

11h40

Comme si le nombre de pilotes n’était pas déjà suffisant, j’apprends, sous réserve de confirmation, qu’un ancien multiple champion de France, serait présent cette année, de plus la féminine que j’avais rencontrée lors de la Ligue serait, elle aussi de la partie ! Avec tout ça, si à la fin du trophée je suis sur le podium, eh bien ce sera plutôt pas mal... Pour l’instant c’est la dernière séance d’essai de la matinée et mes pneus d’essais sont déjà HS, donc je me prends une misère (jargon de pilote !)

2019 tb v1 02 15h00

Après cette longue pause déjeuner, le soleil est à son maximum ! 33°C, si si, il peut faire très chaud en Bretagne ! Chaleur très étouffante, qui met à rude épreuve les pneumatiques, les moteurs et les pilotes ! Difficile de faire un vrai chrono dans ces conditions mais des essais de réglages sont toujours bons à prendre. Les pilotes chevronnés ne sont pas là pour s’amuser, il me manque 8 dixièmes !

16h20

Encore des pneus HS, bon d’accord c’est un peu ma marque de fabrique, mais là j’avoue qu’avec 20 pilotes au total, 2 très bons pilotes reconnus, de vieilles connaissances qui méritent de monter sur le podium, les nouvelles têtes qui peuvent surprendre, et enfin mes concurrents de l’année dernière, un train de pneus neufs d’entrainement m’aurait bien aidé !

Là, je prends cher ! Le moral reste bon, mais des doutes s’installent.

17h40

Dernier essai, il fait très chaud mais la régularité est toujours là. Le compétiteur n’est pas atteint et c’est le principal.

 

Dimanche 2 juin 2019

08h21

C’est le warm’up. 5 minutes à fond pour tester une dernière fois les réglages avant la séance chrono. Rassurant, je prends le 4ème temps mais il me manque 4 dixièmes !

09h24

A peine le temps de passer les pneus neufs, de mettre de l’essence et de boire un bon café qu’il faut camper devant l’entrée en pré-grille pour bien se placer pour la séance chrono. C’est clair, je me mets en première ligne ! La féminine se mettra quand même juste devant moi, un bon lièvre ? C’est parti, 5 minutes seulement, soit à peine 5 tours lancés. Je suis à la poursuite de mon lièvre, mais contrairement à ce que je pensais, je suis plutôt gêné sur une partie du circuit ! Ce n’est pas de veine ! Résultat 3ème, mais j’aurais pu être 2ème et il ne me manque rien par rapport au premier, je suis très content.

2019 tb v1 03 11h00

Nous apprenons qu’il n’y aura pas de pré-finale, les manches seront donc plus longues. Ce n’est pas un souci pour moi. Départ de la manche 1, les feux s’éteignent, la numéro 2 passe en tête, je suis collé à eux ! Ils se cherchent un peu et je reste prudent, puis je me fais attaquer et doubler, merde ! Je perds un peu de temps mais je reviens sur la meute, puis le 2ème attaque la première, je me rapproche du troisième. Le tour d’après dans la partie très secouante, la féminine fait une grosse erreur, le troisième la double, puis elle ralentit très fortement, j’en profite pour la doubler, puis je reprends ma chasse vers la tête. Trop tard, drapeau à damier, dommage je revenais. Je termine donc 3ème.

2019 tb v1 04 15h15

Mes parents sont venus me voir, comme tous les ans sur ce même circuit, on profite pour manger ensemble et discuter de choses et d’autres. Mais je reste concentré sur ma course.

On apprend au départ de la manche 2, que la féminine a abandonné pour cause de côte cassée, son erreur ne l’a pas épargnée. Malgré cela je pars 3ème, sa place sur le départ est laissée vacante. Les feux s’éteignent et je prends une belle envolée, je reste dans le sillage du premier, mais il est un peu plus rapide, ou mes réglages ne sont pas au top, le kart ne réagit pas comme tout à l’heure, rien de grave, on s’adapte et on garde la régularité. 9 tours et le drapeau est agité. 2ème ! Très bien, pour la finale je partirai aussi 2ème.

17h40

Alors que le ciel s’est largement couvert, ce qui a modifié certains réglages, j’opte pour de nouveaux réglages testés la veille. De toute façon il faut faire quelque chose pour aller chercher le premier. Le tour de chauffe s’effectue sous tension, surtout ne pas faire d’erreur... Les feux s’éteignent, je prends un excellent départ, on est au coude à coude au premier virage mais il a l’avantage de l’intérieur sur le deuxième, je pique juste derrière lui et je lui colle le train, il me met 1 ou 2 mètres mais pas plus, les réglages sont top, mais je n’arrive pas à revenir sur lui, la distance reste identique. Au bout de 5 tours sur les 13, un drapeau jaune est agité : Attention ! Il y a plein d’herbe sur la piste, à tel point que le kart du premier et le mien font une grosse embardée... C’est chaud ! Ce sera ainsi pendant 3 tours, avant que le flux des 20 karts ne finisse par balayer la piste. Le reste sera juste de la régularité, dans le dernier tour je me retourne pour voir si quelqu’un est derrière moi et personne ! Le drapeau à damier est agité, la pesé faite, le contrôle technique fait. 2ème confirmé !

 2019 tb v1 05

Dès samedi j’ai pensé qu’être sur le podium avec autant de pilotes serait une bonne chose, eh bien finir 2ème me réjouit. Que ce sera dur ce Trophée, mais le résultat final ne sera que plus beau !

Alors rendez-vous dans 4 semaines à Ancenis pour la deuxième journée. 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi