TROPHEE BRETAGNE PAYS DE LOIRE COURSE DE LOHEAC


Samedi 19 octobre 2019

05h30

Dernière ligne droite pour cette saison 2019, même si les jeux sont faits puisque je suis définitivement 2ème du Trophée Bretagne Pays de Loire, sauf si je ne parvenais pas à prendre le départ. J’ai un objectif précis, gagner la course et ainsi battre mon rival principal.

Et pour ce faire, je me suis trouvé un excellent mécano, Arnaud, passionné et rigoureux, tout ce qu’il me faut.

La météo est tellement incertaine pour ce week-end que j’ai consulté les bulletins au moins 4 fois par jour. Par acquis de conscience j’ai quand même investi dans mon dernier train de pneus slick, si on veut gagner une course il faut au minimum se battre avec les mêmes armes.

2019 tb v2 01

08h30

La piste est mouillée, il faut dire qu’avec ce qu’il est tombé cette nuit, un vrai déluge. Peu de motivés sur la piste, uniquement 5 pilotes, mais il est toujours bon de prendre des repères sous la pluie, on ne sait jamais, cela peut servir dans le week-end. Les chronos sont juste excellents, je leur mets 4 secondes au tour !

09h30

La piste est moins mouillée, elle devient grasse, cela est plus compliqué et nous sommes une bonne douzaine de karts en piste. Mes chronos sont très bons, j’ai toujours de l’avance, juste 1 seconde. Je croise mon rival, qui n’a pas souhaité prendre part à la séance, mais il m’a observé et il est inquiet pour ce week-end, il m’avoue que cela n’a pas été si simple, même s’il en a gagné 4, il ne pensait pas avoir une telle concurrence. Un respect s’installe, j’apprécie.

2019 tb v2 02 

10h30

On passe en slick, la piste s’assèche tranquillement, Arnaud, me prodigue de précieux conseils après chaque séance et je les mets aussitôt en pratique. C’est vraiment ce qu’il me manquait ! Les chronos sont bons, mais là, c’est plus serré.

 

11h40

Stabilité des chronos, même si je ne suis pas le plus rapide, la régularité est toujours de mise, mes pneus sont fatigués, je ne peux pas faire mieux.

14h20

Après 2 bonnes galettes complètes et un bon café, c’est l’heure d’y retourner. Mon rival cette fois est là et bien là, il me met une misère, je pense qu’il a voulu remettre les pendules à l’heure et bien me montrer que Lohéac, c’est sa piste !

15h50

Changement de pneumatiques, c’est nettement mieux, mais il me manque 2 dixièmes, je sais que mon rival a des pneus plus neufs que les miens, je ne m’inquiète pas. Arnaud apprécie la qualité de mon roulage et surtout le fait que j’applique ses conseils de pilotage, ce n’est pas toujours évident mais ça paye.

17h20

Dernier essai, rien de plus, sauf que la météo de demain est comment dire, pourrie, incertaine, une loterie…..

 2019 tb v2 03

Dimanche 20 octobre 2019

08h30

Le jour est à peine levé, c’est le warm’up. Pas terrible, je pointe 5ème à 2 dixièmes mais stratégiquement parlant, j’ai un avantage, il me reste un train de pneus neufs pour la course !

09h30

Nous ne sommes que 6 sur 15 à avoir des pneus neufs, mon rival n’a pas souhaité les mettre, je pense qu’il les réserve pour la finale, choix délicat car ils annoncent de la pluie à partir de 14h, stratégie différente, on verra qui aura eu raison. En attendant, c’est la séance chrono, je pars devant pour être tranquille mais je sais aussi que je peux être un lièvre pour les autres. Arnaud me conseille d’être ultra rapide dès l’entrée en piste pour faire un trou et être libre. C’est ce que je vais faire, tour après tour, je m’applique, en même temps il n’y a que 5 tours, drapeau à damier agité, c’est fini, les dés sont jetés. Je passe la pesée mais je ne sais toujours pas quel est le résultat, Arnaud a un grand sourire, il lève le pouce vers le haut, la pôle position ! Avec 3 dixièmes d’avance, avionique ! Mon rival est 5ème, j’ai peut-être eu la meilleure stratégie...?

 2019 tb v2 04

10h30

Pour une fois que c’est moi qui vais donner le tempo, je savoure ce moment mais je reste très concentré, hors de question de faire une erreur ou de me faire doubler, j’ai opté pour des pneus plus usés volontairement pour préserver mes pneus neufs pour la finale. On se présente, les feux s’éteignent, je passe en premier le virage et c’est parti ! 8 tours à fond, je sais qu’il y a du monde derrière moi, mais pas une seule attaque, je gagne la manche !

12h30

Mes parents sont venus m’encourager et comme ils le disent souvent, quand on vient te voir tu fais un podium, j’espère que cette tradition continuera. Mais alors que nous faisons la queue pour manger nos galettes, la pluie s’installe, les doutes avec…

 2019 tb v2 05

14h30

La pluie est toujours là, on opte pour les pneus pluie et des réglages sensiblement identiques à ceux de la veille. L’avantage d’être devant c’est de voir clair, de ne pas être gêné par les rejets des autres concurrents. Arnaud me demande de faire mes 2 tours de chauffe le plus rapidement possible, ce que je fais, et j’ai compris pourquoi, quand nous devons nous rassembler pour se présenter pour le départ, les autres pilotes sont très loin, c’est clair je suis rapide et cela va se confirmer dès le départ. Au 2ème virage j’ai déjà 5m de distance et au chrono c’est simple je leur mets 5 dixièmes au tour, je gagne avec 2,5 secondes d’avance. Parfait.

2019 tb v2 06 

17h00

En attendant la finale, mon rival vient essayer de me mettre un peu la pression, il vient surtout essayer de trouver le point faible pour me battre, il avoue que je roule fort et propre et que cela va être difficile. Je ne suis pas dupe, il lui reste des pneus neufs. La piste est encore mouillée, mais le soleil pointe son nez, c’est horrible, quel choix faire ? C’est là que je suis content d’avoir un mécano, il prendra la décision et je gérerai avec, mais à 5 minutes de partir, on change les pneumatiques pour les slick, ça devrait le faire même si un gros nuage noir menace de cracher de l’eau. Maintenant c’est trop tard, 3 pilotes sont restés en pluie et le reste en slick et mon rival en neufs ! Il part 4ème. Je sais qu’il sera vite dans mon parechoc, donc pas d’erreur et gaz en grand. La piste n’est pas sèche partout, seule la trajectoire paraît moins mouillée mais certains secteurs sont encore humides. On se présente, les feux s’éteignent et c’est parti pour 10 tours infernaux. Les premiers tours sont délicats puis petit à petit c’est mieux, jusqu’à ressentir une poussette en ligne droite, je savais qu’il allait être là, c’est maintenant que tout se joue. Je ne lâche rien, j’ai l’avantage de la trajectoire sèche, s’il s’écarte pour doubler il sera dans le gras et donc moins bien, pourtant à 2 tours de l’arrivée, il tente de me passer au frein, on se retrouve côte côte, mais mon moteur relance mieux que lui, je reste aux avant-postes.

 2019 tb v2 07

Dernier tour, je m’applique au maximum, il me refait une dernière poussette en ligne droite mais je reste très concentré, encore 2 virages , je ferme les portes pour éviter qu’il ne passe, le drapeau à damier est là, Victoire !!!!!!!!!

Sur la piste on se serre la main, j’exulte dans mon casque ! Juste après la pesée, le speaker vient m’interviewer, je dis tout en regardant mon rival « une belle victoire est d’autant plus belle si la rivalité est à la hauteur et c’était le cas ce week-end ». On se fait une grande embrassade et il me félicite pour mon pilotage précis et rythmé et m’avoue qu’il savait que j’allais être très rapide ce week-end. Arnaud est aux anges, il me félicite à son tour et je lui rends la pareille.

 2019 tb v2 08

Ainsi s’achève la saison 2019, en résumé, 9 courses, 8 podiums dont une victoire et quelle victoire.

Merci de votre confiance et de votre soutien, je ne le dirai jamais assez, merci à vous.

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi