CHAMPIONNAT DE LIGUE PAYS DE LOIRE COURSE D'ANCENIS


Samedi 29 août 2020

06h45

5 mois après la première course, c’est enfin reparti, dans une ambiance particulière, la crise sanitaire étant passée par là. J’ai quand même réussi à faire quelques entraînements depuis le mois de juin pour garder un rythme cardiaque et musculaire, bon pas facile car comme beaucoup j’ai pris un peu de poids ! Pour ce week-end j’ai demandé l’aide d’un ami pour m’épauler, je sais que cette reprise va être musclée.

 2020 CRO 01

08h50

C’est parti pour la première séance, nous ne sommes pas très nombreux, 9 pilotes seulement. De suite je mets les pendules à l’heure et je prends le meilleur chrono. On ne s’emballe pas ce n’est que la première séance.

10h10

L’étau se resserre mais je garde le leadership. Le châssis, le moteur et la piste me vont bien, pas grand-chose à faire de plus pour le moment.

11h30

Ça y est les autres se réveillent et mes pneus sont très fatigués, mais je suis dans le tempo de tête, coté réglages on peaufine un peu.

14h20

Cette séance, je ne la finirai pas, les pneus sont tellement morts que cela ne sert à rien de continuer sur la piste, je prends le 6ème temps.

 2020 CRO 02

15h50

Séance chrono, bon je ne vais pas faire dans la dentelle, je pars direct devant, tout seul pour ne pas être gêné. La piste avec les pneus neufs, ce n’est pas comme je l’espérais du coup il faut gérer avec ! Je m’applique au maximum et je suis satisfait de mon chrono, mais la pilule est dure à avaler quand j’apprends que je ne suis que 4ème à 4 dixièmes de la pole ! Je pensais sincèrement faire mieux que cela.

17h30

Manche 1, je suis placé extérieur piste, pas top mais je compte sur ma réactivité pour prendre l’ascendant sur les autres, on arrive sur la ligne de départ, les feux s’éteignent, je prends un excellent départ, nous sommes 3 au premier virage, je suis au milieu ! Mais on vient me pousser à l’arrière, je perds le contrôle du kart et je monte sur un concurrent ! Je perds un temps fou pour me dégager et je repars. Dans la bagarre j’ai perdu une place, mais je vais très vite revenir sur la tête. J’attends 2 tours et je prends l’aspiration dans la ligne droite pour doubler. Je reviens sur les leaders, je suis beaucoup plus rapide qu’eux, mais comme ils s’attaquent entre eux, je ne peux pas faire grand-chose. Je finis 3ème, mais je prends une pénalité de 5 secondes car mon spoiler s’est décroché dans le choc du départ, du coup je suis classé 4ème. Je suis un peu déçu, mais en même temps les réglages apportés m’ont fait du bien au moral, alors que les autres ont perdu 4 à 7 dixièmes sur leur chrono, moi j’ai fait mieux !

Dimanche 10 mars 2020

09h30

La nuit n’a pas été assez longue, les entraînements ne sont pas aussi durs qu’une course et la fatigue physique se fait un peu ressentir mais on aura le temps de se reposer plus tard ! Départ pour la 2ème manche, je prends encore un excellent départ et je pointe 3ème tout de suite, puis je suis dans les roues des leaders, 9 tours a essayer de trouver une opportunité pour m’imposer, impossible, de plus je ne suis pas au top niveau réglages ! Je termine 3ème avec le 2ème meilleur temps en course ! Cela me classe 3ème pour le départ de la pré-finale, plutôt pas mal.

 2020 CRO 03

11h40

Comme je n’étais pas au top réglage lors la manche 2 et que le temps reste frais, le plus dur est de trouver les bonnes pressions de pneus, comme cela fonctionnait bien ce matin, on n’a rien voulu révolutionner, mais on aurait peut-être dû. Je prends encore un excellent départ et je suis 2ème à l’attaque immédiat du premier, mais le 3ème me force au frein et me tasse sur le côté, j’ai du mal à repartir car les pneus sont froids, les autres sont juste derrière moi ! Puis 3 virages plus tard, on me pousse, je vais sur la partie sale de la piste et je dérape, 2 pilotes en profitent pour me doubler, c’est assez ! Je repars mais suis obligé de fermer toutes les portes pour assurer ma place pendant au moins 1 tour, déstabilisant. Je reviens sur les concurrents mais impossible de passer. Je termine 5ème. Par contre les réglages ce n’était pas ça, pourtant j’étais à l’attaque du groupe de tête, seul le poleman carburait devant.

 2020 CRO 04

15h50

Pour la finale, avec Jean-Marc on s’est posé beaucoup de questions pour les réglages, par déduction on s’est arrêté sur une solution qui sera plutôt pas mal. Dans le tour de chauffe, je trouve que le châssis va plutôt bien, le départ est lancé, et je prends l’ascendant sur un concurrent, puis je reste collé aux autres, le leader prend le large mais le 2ème et 3ème se bagarrent tour après tour, il n’y a pas beaucoup d’endroits où doubler sur cette piste technique, et à chaque fois ils s’attaquent et je ne peux que rester à l’affût d’une erreur, elle va se produire mais pas suffisamment pour conclure, puis à 4 tours de la fin (sur 15), j’ai des soucis de relance moteur en sortie d’épingle, bizarre, ça me fait perdre de la distance et un concurrent revient très vite sur moi, ouf l’arrivée ! Je termine 4ème .

Lors de la pesée, du liquide s’échappe sous mon kart, j’ai une durite d’essence percée ! D’où les problèmes de relance, mais ça aurait pu être pire, j’aurais pu m’enflammer !

2020 CRO 05

Je savais que cela allait être difficile, non pas par le nombre de concurrents mais plutôt par le niveau, j’ai le rythme, la régularité, le physique (même si, là j’en ai chié un peu !), il me manque le petit truc (l’expérience en année !) pour doubler à l’arrache !

Je suis plutôt content du résultat, merci à Jean-Marc pour son aide précieuse et à dans 15 jours pour la première du Trophée de Bretagne.

 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi