CHAMPIONNAT DE LIGUE PAYS DE LOIRE COURSE DE LAVAL


Samedi 17 juillet 2021

08h50

C’est reparti pour la troisième journée de Ligue, dernier week-end de course avant la pause estivale. Et c’est la chaleur intense, on ne sera pas nombreux, seulement 5 pilotes mais avec un bon niveau.

2021 cro 01

09h50

Il fait déjà chaud sur la piste, nous sommes tous dans les mêmes chronos, ce qui donne une idée de la bagarre en course.

11h05

Toujours pareil, on se suit, à peine 1 dixième nous sépare, cela va être dur et intense.

12h05

Mais qu’il fait chaud ! Les chronos restent stables et on ne fait que se jauger sur piste, pas un pilote ne prend l’ascendant sur un autre, c’est chaud.

14h35

Dernier essai, la piste est vraiment difficile, le revêtement colle aux pneus, ce ne sont pas des conditions favorables et surtout peu fréquentes d’où la difficulté à régler correctement le châssis.

2021 cro 02

15h35

Séance chrono, bah ce n’est pas top ! La piste avec les pneus c’est une catastrophe, du jamais vu, j’effectue mon meilleur tour au 2ème passage, d’habitude c’est plutôt au 5ème tour ! Là, ça colle tellement que c’est trop difficile. La sanction est immédiate, 2ème à seulement 53 centièmes !

17h00

Manche 1, je pars coté extérieur, un très bon départ puisque je suis côte côte avec le leader dans le premier virage, mais lorsqu’il revient sur moi mon spoiler (l’avant du kart) s’accroche dans son pare-choc et je ne peux plus rien faire ! Le temps que cela se décroche je suis dernier ! Mais je reviens très vite, et je vais en doubler un peu de temps après, puis je reviens sur le 3ème, je prends l’aspiration et je le double en bout de ligne droite. J’ai le 2ème en ligne de mire, cela est plus dur mais je vois où je peux le doubler, ligne droite, c’est imparable ! Puis je reviens sur le leader, dommage le drapeau à damier est agité c’est fini pour aujourd’hui. Je termine 2ème, je suis crevé, il fait 36° !

Dimanche 18 juillet 2021

08h50

J’ai dormi à l’hôtel, en fait c’est pas mal reposant, pas de route à faire le lendemain mais c’est toujours un budget. Le warm’up n’est pas top, je prends le 3ème temps et il me manque 4 dixièmes.

 2021 cro 03

09h45

Départ pour la manche 2, quel mauvais départ ! le kart a engorgé, je me retrouve dernier à nouveau, mais là, il y a un truc qui ne va pas, je n’ai plus de bas régime ! Je rattrape tous mes chronos dans les parties longues. Heureusement, car je vais pouvoir revenir au contact des autres et je vais en profiter pour les doubler. Mais je vais rester bloqué derrière le 2ème pilote. Je termine 3ème.

11h55

Pré-finale, 15 tours. Il fait une chaleur époustouflante, les karts restent scotchés au sol ! Je n’ai jamais vu ça, des parties de bitume fondent ! Je pars 2ème, mais au moment d’allumer les moteurs en pré-grille, le leader a un problème. J’attends par courtoisie quelques instants puis tant pis je me lance, il ne fera pas la pré-finale, du coup je me retrouve leader ! Et croyez-moi, je vais en profiter un maximum, car les points pour le championnat se comptent pour les phases pré-finales et finales, donc si je venais à gagner ces 2 phases, je gagnerais la Ligue pour la première fois. Le départ est lancé et je vais rester leader 15 tours, une petite attaque au 2ème tour mais je me défends, encore 5 tours, j’ai la gorge sèche allez encore 1 tour, c’est bon je gagne la pré-finale.

 2021 cro 04

15h20

La finale, comme nous ne sommes que 5, même si l’ancien leader n’est pas parti en pré-finale, il ne sera pas trop derrière moi, donc je sais qu’il va y avoir du sport. On se présente, les feux s’éteignent c’est parti, mais pas un bon départ, je suis 2ème ! Je me mets tout de suite en chasse mais ce n’est vraiment pas facile de piloter dans ces conditions, c’est ultra physique ! Il me faudra 2 tours pour revenir sur le leader et le passer à l’aspiration, puis j’essaye d’accélérer au mieux pour gagner du temps sur mes rivaux, mais ils sont bien en chasse et à chaque virage j’entends le grincement de leurs pneus derrière moi, c’est vraiment chaud. Encore 8 tours, je ressens une grande fatigue, j’ai l’impression que c’est interminable, et je me fais doubler, mais je décroise aussitôt et je reprends les rênes, ça me booste, encore 5 tours, j’en ai plein les bras ! Je sens la tétanisation dans les virages, j’ai vraiment du mal à tenir le cap, à 3 tours de l’arrivée, un concurrent essaye de passer, mais j’arrive à le contenir ! Allez dernier tour, je ferme toutes les portes, encore une ligne droite, je plonge ma tête dans le volant et je passe la ligne en premier ! Seulement 63 centièmes nous séparent, en quelque sorte j’ai récupéré les centièmes qui m’ont manqué à la séance chrono ! Une très belle victoire dans une grande souffrance. 15 tours qui valaient au moins 50 tours !

 2021 cro 05

Même si nous n’étions pas nombreux, nous nous sommes battus les uns les autres dans les mêmes chronos, une nouvelle victoire à mon palmarès mais surtout au Championnat de Ligue que je n’avais jamais remporté ! Il reste encore une course au Mans, mais le résultat ne changera rien.

Bonnes vacances à vous, prenez bien soin de vous et à très vite.

 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi