CHAMPIONNAT DE LIGUE PAYS DE LOIRE COURSE DE LOHEAC


Samedi 26 juin 2021

06h15

C’est reparti pour la deuxième journée de Ligue et surtout 2ème journée qualificative pour la coupe de France. La météo sera un atout majeur ce week-end car totalement instable. Au départ de Nantes pas de trace d’eau sur la route mais en arrivant à Lohéac, les essuie-glaces sont de rigueur.

2021 CRO 01

08h40

La piste est trempée et il pleut beaucoup, comme ce sont des essais et que je n’ai pas eu l’occasion de tester les pneus et bien allons-y. Je me sens comme un poisson dans l’eau, juste top.

09h40

La piste a été refaite il y a 1 mois, peu de changement au niveau des courbes, mais le peu et le revêtement neuf font qu’en moyenne c’est 2 secondes plus rapide qu’auparavant. Seul bémol, je n’ai pas pu m’entraîner dessus depuis sa rénovation et cela peut être un handicap.

10h40

Là c’est un déluge de pluie ! Il y a 2 centimètres d’eau sur la piste, je me tâte puis je me lance, après tout, mouillé pour mouillé... Bon, au premier virage c’est impeccable, mais le bout de ligne droite ce n’est pas pareil ! Il y a tellement d’eau qu’au moment de tourner bah, ça ne veut pas, c’est tout droit direct. Je me fais une belle frayeur, puis je reviens sur la piste et j’apprends la piste très très très mouillée !

 2021 CRO 02

11h40

Je suis rapide mais pas non plus ouf ! Pourtant je ne vois pas trop ce que je peux faire de plus alors je peaufine mes trajectoires.

14h10

Dernier essai, c’est bizarre car c’est moins bien en pilotage pourtant il n’y a pas de raison, j’étudie ça tranquillement.

15h30

Séance chrono, comme à mon habitude je me place devant, prêt à partir, je veux être tranquille. Tour après tour c’est mieux, enfin je tâte le chrono que je voulais. Résultat attendu, pôle avec 3 dixièmes d’avance. C’est cool, car sous la pluie il vaut mieux partir devant que d’être derrière quelqu’un.

16h30

Manche 1, nous sommes toujours en configuration pluie mais avec moins d’eau sur la piste et je suis aussi moins bien. 7 tours, pas une seule erreur, chrono constant, je termine en tête, ça c’est fait.

Dimanche 6 juin 2021

06h15

D’après la météo, il devrait pleuvoir toute la matinée avec éventuellement une éclaircie en début d’après-midi, mais bon on connaît tous la météo, c’est toujours très capricieux les changements. On verra bien sur place et justement en arrivant bah, c’est assez sec !

 2021 CRO 03

08h40

Petit warm’up qui m’a déjà bien épuisé car il a fallu repasser en réglage sec ! De plus je n’étais pas bien du tout sur la piste, pas du tout le bon réglage.

09h30

Départ pour la manche 2, la piste est restée un peu grasse, ce n’est pas du tout ce que je préfère car c’est très facile de se planter dans les réglages et ce sera presque le cas. Le départ est donné, je suis en tête mais je vais légèrement glisser et je me fais doubler, j’essaie de suivre mais impossible, ce ne sont pas les bons réglages ! J’essaie tant bien que mal de faire avec ce que j’ai mais c’est dur, puis je me fais attaquer et là encore, pas moyen de faire grand-chose. Par contre, là, ce n’est plus pareil, si je reste 3 cela veut dire que je ne prendrai pas la tête de la pré-finale et s’il pleut ce ne sera pas top. Du coup j’essaie de faire au mieux pour me caler derrière mon concurrent et je lui mets un coup de pression, je vois que cela marche car il commet quelques erreurs,. Dernier tour, tout va se jouer et je sais où je vais l’attaquer, il serre sur un virage et il glisse, j’en profite pour prendre à l’extérieur et le croiser puis je ferme la porte. Je termine 2ème le job est fait !

2021 CRO 04 

11h40

Pré-finale, 12 tours, il pleut, enfin ! Re-réglages pluie… C’est là que je me dis que j’ai bien fait de me battre pour partir en tête, car je vais faire les 12 tours interminables en tête avec un pilote dans mon parechoc ! Il n’a pas pu m’attaquer ! Top

15h30

C’est le bordel complet ! Impossible de savoir quoi faire pour cette finale, pluie ? Sec ? Pluie ? Sec ? Quoi faire, la piste est mouillée mais s’assèche avec la grosse éclaircie, mais de l’autre côté c’est noir et menaçant. Je ne sais pas quoi faire, c’est une situation que je n’aime pas du tout, c’est un peu la loterie et je n’ai jamais gagné ! A force de réfléchir, le temps tourne et je ne suis toujours pas convaincu, à tel point que je ne change rien… Je rentre en pré-grille, je suis tout seul, le doute s’installe, je ressors et je vois les concurrents dans le même état d’esprit, sauf un, qui rigole ! Je décide de mettre les pneus slicks, mais mes réglages sont pour la pluie, aucune idée de ce que cela va donner, de plus, je suis tout seul à faire ce changement… A peine le temps de poser le kart au sol qu’il faut démarrer et je suis en tête. Je fais une première partie, c’est effectivement sec, mais une ligne d’eau en sortie de virage traverse la largeur de piste, je suis déstabilisé et j’effectue un demi-tour, m’arrêtant dans la boue ! Je repars très vite et il va me falloir 1 tour pour reprendre ma place, autant vous dire que j’ai très chaud sous le casque. On se présente sur la ligne de départ et le numéro 2 anticipe la ligne et accélère avant moi, il sera sanctionné pour cela, mais le 4ème en profite pour doubler aussi, je me retrouve 3ème au 1er virage ! Je vais revenir au contact mais les réglages ne sont pas top du tout et ce qui devait arriver arrive, je me fais attaquer et je ne peux rien faire ! Et c’est au tour d’un autre de me doubler ! Ce n’est pas possible !!!! Je fais de mon mieux et je finis par revenir sur les autres, j’en double un et je reviens très vite sur un autre, c’est le dernier tour, je vais le coller tout le tour et l’attaquer au dernier moment mais en vain ! Je termine 4ème.

Les week-ends passent mais ne se ressemblent pas ! Comme à chaque fois, la situation d’être seul est pesante dans ces moment-là ! Dorénavant, je prendrai un mécano uniquement dans ces conditions car trop difficile de tout faire. Après j’ai su très bien rouler sous la pluie, très régulier et très rythmé. Enfin, la qualification pour le France est assurée et c’est le principal, je reste encore en tête du championnat, et de loin ! Il reste 2 courses…

Rendez-vous dans 2 semaines à Lohéac pour le Trophée de Bretagne

 

iconePdfCliquez pour télécharger le résumé en PDF

 

Retour Sommaire

moi